Qui suis-je

Partagez :

Qui suis-je ?

Par Sébastien • 2 min

✏️ Cet article fait partie des chroniques philosophiques écrites par Sébastien Sors, notre Directeur Pédagogique. Pour les recevoir en avant-première chaque vendredi matin à 8h, inscrivez-vous ici.

 

On ne se pose pas souvent cette question. En général, ce sont les circonstances de la vie qui nous amènent à nous la poser : recherche de job, périodes de doutes, échecs etc.

Pour ma part, cette question est devenue une obsession lorsque je travaillais sur mon second projet entrepreneurial. Je faisais face à de multiples difficultés : développement de mon produit web, recherche d’associé, recherche de fonds etc. Rien n’avançait comme je le souhaitais et je sentais ma jauge d’énergie (et d’argent) diminuer peu à peu. J’avais alors deux questions en tête :

  • Suis-je à la bonne place ?
  • Et comment trouver ma motivation profonde ?

Après des semaines de réflexion qui ne semblaient aboutir nulle part, j’ai fini par me dire qu’il fallait que j’appelle à l’aide. On m’a alors recommandé une coach de vie et je me suis lancé. Ce fut un vrai coup de boost pour quelques mois. Mais il restait une question de fond qui ne semblait toujours pas résolue. Qui suis-je vraiment ? Mon esprit d’ingénieur était à la recherche de “comment est-ce que ça fonctionne là-haut ?”.

Et j’ai fini par trouver ma caverne d’Alibaba : les travaux de Jung sur les types psychologiques. Jung fut en effet l’un des premiers à formaliser aussi clairement l’existence de quatre fonction psychiques chez chacun d’entre nous :

  • Intuition : recherche de la nouveauté
  • Sensation : recherche des choses concrètes
  • Sentiment : sensibilité aux affects et aux sentiments
  • Pensée : approche intellectuelle du monde

Ce référentiel est fondamental pour comprendre les forces qui agissent en nous et entre nous, ce qui nous motive et ce qui nous freine. J’ai alors compris que tout le jeu de la vie est de prendre conscience de ces forces et d’arriver à les faire coexister au jour le jour.