Partagez :

Peut-on faire de bons choix de carrière sans comprendre sa propre psychologie ?

Par Sébastien • 2 min

Je crains que non.

À l’heure de la quête de sens, chacun se rend compte que le travail doit avoir une fonction bien plus large que celle d’apporter de l’argent pour partir en vacances.

Mais jusqu’où bien plus large ? Que doit désormais apporter le travail ?

Certains diront l’épanouissement, d’autres le bonheur. Moi je dirais plus précisément qu’il doit nous faire sentir pleinement vivant.

Mais pas seulement vivant dans notre action, il doit aussi et surtout nous faire sentir vivant dans toute notre psychologie.

Autrement dit, notre travail quotidien doit correspondre à nos caractéristiques psychologiques.

La plus fondamentale de ces caractéristiques est celle de l’introversion / extraversion parce qu’elle détermine :

  • votre besoin d’autonomie dans votre travail
  • comment vous pouvez puiser plus d’énergie au quotidien
  • votre rapidité d’action
  • mais aussi la profondeur et la durabilité de ce que vous imaginez

Rien que ça.

Si vous comptiez passer dimanche au chaud à ne rien faire, profitez-en pour ouvrir un livre de Carl Jung pour étudier le sujet.

Sinon, j’ai synthétisé mes milliers d’heures de lectures / entretiens / réflexions dans ce cours 100% audio, façon podcast.

À écouter au fond du canapé, donc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *