Ikigai pour trouver du sens

Partagez :

L’Ikigai : une philosophie pour retrouver du sens dans son travail

Par Anaïs • 2 min

À l’heure où plus de 60% des collaborateurs se disent désengagés dans leur travail, le malaise lié à la perte de sens continue de grandir dans les entreprises. Rien ne semble enrayer le phénomène. On parle même de dissonance cognitive chez les jeunes ingénieurs travaillant à la Défense. Quel est ce sens que nous cherchons tous ? La philosophie de l’ikigai apporte quelques réponses à cette grande question.

La raison d’être d’un homme est révélée à lui seul

Au fil des siècles, l’homme a peu à peu perdu les repères qui encadraient le sens de la vie : la perte de garantie du paradis avec l’érosion des pratiques religieuses et la perte des traditions qui régissaient son comportement.

Aujourd’hui, ni la tradition ni la religion ne semble dicter sa conduite. Au contraire, l’homme ne sait parfois pas ce qu’il veut et il se perd d’autres fois en imitant les autres ou en se pliant à leurs désirs.

Et si personne ou rien ne donne de sens à la vie, comment le trouver ? Car trouver le sens est un besoin existentiel. Le psychiatre Irvin Yalom (Thérapie existentielle, 2008) parle du sens comme une condition nécessaire à la santé mentale: sans sens, sans raison d’être, nous sommes en détresse.

Il semble en revanche difficile d’aborder la question du sens de manière générale. Comme le souligne le psychiatre Viktor Frankle dans son approche de la logothérapie, le sens varie en fonction des individus, de leur situation, leur histoire et leurs valeurs. C’est le sens à un moment donné de sa vie qui importe. 

L’introspection, une des clés

Dans la culture nippone, les japonais ont un mot pour décrire le sens de la vie. Ils appellent cela l’Ikigai. Appliqué au monde du travail, il serait la conjonction de quatres choses : ce que vous aimez, vos talents, ce dont le monde a besoin et ce pourquoi vous pouvez être payé.

Les deux premiers facteurs, à savoir ce que l’on aime et le talent, sont intrinsèquement liés à notre personnalité, à qui l’on est. La plupart des personnes sous-estiment particulièrement la notion de talent, terme tellement employé par les entreprises qu’il ne veut – presque – plus rien dire.

Le Larousse définit le talent comme « une aptitude particulière à faire quelque chose », « une capacité, un don remarquable ». C’est donc une qualité intrinsèque, lié à notre personnalité. Quelque chose de difficilement palpable et mesurable.

Pour prendre conscience et affirmer son talent, il est important de regarder ce que l’on fait – avec brio – de manière naturelle, presque anodine. Ce peut être, par exemple pour une personne d’organiser de grands rassemblements de famille, enthousiasmer les personnes autour d’une idée ou encore rendre compréhensibles des concepts complexes.

Prenez quelques minutes pour respirer, et commencez par vous posez cette question :
Quelles ont été les moments de ma vie où vous vous êtes senti•e à votre place ? Où vous n’avez pas vu le temps passer ? Maintenant, essayez d’en trouver le dénominateur commun.

Bienvenue sur le début du chemin de l’introspection, étape essentielle pour comprendre quelle est cette énergie qui vous fait lever le matin.

Il faut (re)prendre sa vie en main

Au delà de l’introspection et de cette première étape de prise de conscience, il va sans dire que cette philosophie doit avant tout se vivre et s’appliquer aux situations quotidiennes.

Si l’on repart à la source, dans son livre Ikigai-ni-tsuite en 1966, le psychiatre Mieko Kamiya décrit l’Ikigai comme l’énergie qui nous donne la force, l’espoir et la résilience de faire face aux difficultés de la vie.

Car oui, les difficultés de la vie sont parfois inéluctables. Frankle, survivant de la Shoah, le démontre très bien au travers de son histoire : on peut trouver du sens même au travers de la souffrance, si celle-ci est inévitable.

Mais l’homme est un être humain qui choisit son destin. Dans les limites de ses dons naturels et de son environnement, il est responsable de ce qu’il devient et peut transformer les évènements difficiles de la vie en victoires ou réalisations.

Donc, peu importe la situation, même difficile, dans laquelle vous êtes, il existe un sens que vous pouvez trouver en décidant maintenant de vous poser les bonnes questions dans votre introspection.