Réussir sa reconversion professionnelle

Partagez :

Les 5 attitudes mentales pour réussir sa reconversion professionnelle

Par Sébastien • 2 min

La reconversion professionnelle est un sujet qui fait peur et que l’on peut volontiers laisser sous le tapis. Jusqu’au jour où l’on se rend compte que notre métier nous devient insupportable, que l’on ne peut plus vivre dans cet ennui quotidien, dans ces conditions de travail etc.

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes sans doute dans cette situation et que vous êtes prêt•e à embrasser votre changement de carrière. On vous livre ici les cinq conseils qui vous aideront le plus à avancer :

#1 Armez-vous de sérénité 🙏

On ne change pas de métier comme on change de voiture. Cette période de transition professionnelle est un plongeon dans l’incertitude et elle soulève une grande quantité de questions que vous ne vous étiez jamais posées jusqu’alors :

  • Est-ce bien raisonnable de vouloir changer ?
  • Quand changer ?
  • Est-ce que je vais pouvoir garder mon confort financier ?
  • etc.

Et ce que n’est que le début de la liste. Parce que la réponse à une question va en soulever une autre et encore une autre. Bref, le changement de carrière c’est avant tout une aventure. Peut-être la plus belle de toute votre carrière. Mais il faut donc s’armer de patience et trouver les moyens de rester confiant pour aller jusqu’au bout de votre changement.

 

#2 Soyez exigeant 👊

Imaginez que vous êtes déjà avancé dans votre changement de carrière. Vous avez tout lu sur la reconversion professionnelle, vous avez fait un bilan de compétence, vous avez quitté votre job et savez exactement ce qu’il vous faut pour vous épanouir au travail. Cela fait des mois que vous êtes en plein exploration, vous avez passé des dizaines d’entretiens et envoyé des centaines d’e-mails et de CV. En clair, vous avez déjà abattu un travail immense et mobilisé en un an plus de courage que dans toute votre carrière.

Quelle est la pire chose qui pourrait vous arriver ?

De baisser votre garde et de vous satisfaire d’un job à peine meilleur que celui que vous avez quitté. Le pire, c’est d’abandonner vos critères d’épanouissement après avoir fait tous ces efforts. Vous pouvez accepter un job qui n’est pas encore idéal, si est seulement si il est un tremplin vers votre job idéal. Autrement, on ne lâche rien.

 

#3 Ouvrez-vous à tous les possibles 🚪

Oui vous étiez dans un job pas top, peut-être même horrible. Mais ce n’est pas parce qu’hier vous ne trouviez pas d’épanouissement au travail ni de sens, que ce sera également le cas demain. Dans notre culture occidentale, nous croyons que le futur n’est déterminé que par le passé. C’est faux. Les physiciens démontrent aujourd’hui que le futur a une action sur le présent autant que le passé a une action sur le futur.

Oui oui vous avez bien compris, votre futur vous agit sur les événements qui vous arrivent en ce moment même. C’est déroutant, mais c’est fondamental à intégrer parce que cela veut dire que le champ des possibles est bien plus large qu’on ne le pense. En clair, sans dire que tout est possible, on peut affirmer avec certitude qu’il est toujours possible de faire plus que ce que vous pensiez possible. Votre imagination est votre seule limite.

 

#4 Cultivez votre petite flamme 🔥

En pleine reconversion professionnelle ou en plein changement de carrière, vous êtes au maximum de votre vulnérabilité. Et en même temps, au maximum de votre pouvoir de transformation sur votre vie. Changer de carrière, de job, de vie, c’est par définition être vulnérable.

Alors comment être vulnérable mais pas fragile ?

En prenant conscience de ce qu’il y a de bon et de vertueux dans cette vulnérabilité. Et aussi en préservant des influences négatives la motivation qui vous pousse au changement. Par exemple, évitez de parler de votre projet à vos collègues de boulot trop négatifs ou pessimistes. Ce peuvent être aussi certains de vos amis ou certaines personnes de votre famille. En clair, il faut préserver votre petite flamme jusqu’au jour où elle sera plus grande que toutes les critiques des briseurs de rêves.

 

#5 Soyez attentif à votre personnalité 👀

Savez-vous pourquoi votre métier actuel ou passé ne vous plaît pas ?

Si l’on exclut le boss odieux, la boîte qui détruit la planète, le rythme de travail inhumain ou les bureaux à la Défense, il nous reste un dernier facteur : La compatibilité entre la nature de vos tâches quotidiennes et votre personnalité.

En psychologie, on démontre depuis longtemps que chacun est câblé différemment. Et si au quotidien 80 % de vos actions qui ne sont pas compatibles avec votre mode de fonctionnement voici la liste des pénalités potentielles :

  • burn-out ou bore-out
  • besoin de reconnaissance exacerbé parce que vous faites des efforts qui sont exceptionnels pour vous mais normaux pour les autres
  • erreurs fréquentes et donc pression par votre management
  • perte d’estime de vous-même

Qui êtes-vous ? Est sans doute la toute première des questions à laquelle il faut commencer à répondre pour démarrer votre reconversion.