Bonheur

Partagez :

La formule du bonheur – Mo Gawdat

Par Sébastien • 2 min

✏️ Cet article fait partie des chroniques philosophiques écrites par Sébastien Sors, notre Directeur Pédagogique. Pour les recevoir en avant-première chaque vendredi matin à 8h, inscrivez-vous ici.

 

Mo Gawdat était un entrepreneur à succès devenu ingénieur en chef de l’innovation chez Google. En 2014, il perd brutalement son fils avec qui il avait élaboré toute une réflexion sur le bonheur.

Il décide alors de publier un livre dans lequel il mentionne une formule mathématique du bonheur qui fait actuellement le tour du monde :

“Le bonheur est supérieur ou égal à la différence entre les événements de notre vie et ce que l’on suppose que la vie devrait nous apporter”.

Si cette formule est vraie, plus notre vision de la vie est juste, plus nous pouvons apprécier ce qu’elle a à offrir.

Toutefois, nous avons tous notre propre conception de la vie. Nous voyons le monde à travers nos propres filtres. Cette vision est restreinte par nos croyances, mais aussi et surtout par notre mode de pensée.

Comme nous l’avons vu dans une précédente chronique, notre mode de pensée est guidé par l’ordre d’importance de nos quatre fonctions psychiques (Intuition, Sensation, Sentiment et Pensée).

Si comme moi, votre première fonction est la Pensée, vous préférez avant tout l’intellect et la logique. Vous pourriez donc attendre que tout le monde autour de vous soit parfaitement logique et carré. Ce qui n’est bien entendu pas le cas. Vous essuyez alors de nombreuses incompréhensions et donc déceptions qui réduisent vos chances d’être heureux.

Arriver à prendre conscience de l’ensemble des dimensions de notre propre psyché et à voir à travers elles est donc une source durable de bonheur. Parce que nous voyons la vie de façon plus large et donc plus juste.

La méditation peut y aider, mais ne nous y trompons pas, il s’agit du travail de toute une vie 🙂