Jugement Développement Personnel

Partagez :

En conclusion

Par Sébastien • 1 min

S’il y a bien une règle d’or dans l’univers du développement personnel, c’est bien celle de ne pas juger.

Faut pas juger les autres, faut pas juger quand on médite, faut pas s’auto-juger, voire même il ne faut pas préjuger ! Comme si ce n’était déjà pas suffisant de ne pas juger …

Mais juger c’est choisir, c’est trancher, c’est évaluer, c’est décider et donc heureusement que l’on juge dans notre quotidien.

Il est nécessaire de juger pour avancer. Il faut bien savoir dire ce que l’on aime et ce que l’on aime pas !

Alors, il est où le problème ? Le problème c’est quand le jugement devient une conclusion définitive.

C’est quand votre cerveau reste littéralement bloqué sur une idée à propos d’une personne ou d’un fait. Comme si c’était désormais gravé dans la pierre à jamais.

Or, qui vous dit que ça sera vrai pour toujours ? Qui vous dit que vous avez eu assez d’informations pour que votre jugement soit juste ?

Nos jugements sont comme ces troncs d’arbres qui flottent sur les rivières du Canada. Si vous voulez traverser la rivière, il vous faut sauter de tronc en tronc. Si par malheur vous vous arrêtez trop longtemps sur un, vous coulez.

Ma conclusion n’est donc pas définitive et je vous laisse rebondir dessus.