En cas de doute

Partagez :

Changer de job : Que faire en cas de doute ?

Par Sébastien • 2 min

✏️ Cet article fait partie des chroniques philosophiques écrites par Sébastien Sors, notre Directeur Pédagogique. Pour les recevoir en avant-première chaque vendredi matin à 8h, inscrivez-vous ici.

 

Dès que l’on fait quelque chose de nouveau ou d’inhabituel pour les autres, on s’expose très souvent aux jugements : Que fait-il ? Il est fou ! Il ne va jamais réussir…

Quand on est motivé à bloc, on peut passer au-dessus. Mais quand on fait face à la dure réalité pratique et aux problèmes quotidiens, on peut en venir à douter de ses capacités et de sa légitimité.

Pour ma part, j’ai pris l’habitude de faire deux choses. La première, c’est d’éviter les personnes aux jugements négatifs. La seconde et en cas de doute, c’est de revenir à la base du pourquoi je fais ce que je fais aujourd’hui.

En réalité, lorsque l’on monte un projet ou que l’on commence à chercher un nouveau job, on a peu de choses si ce n’est une idée. Difficile donc de prouver matériellement le bien fondé de ce que l’on entreprend, surtout face à celles et ceux qui ne croient que ce qu’ils voient.

Dans ce cas, inutile de chercher des preuves matérielles. Il faut revenir à la base, à votre intention profonde, celle qui vous a motivée dès le départ à vous mettre en action : comme aider d’autres personnes, leur simplifier la vie, ou même améliorer leur bien-être.

Si vous creusez un peu, vous vous rendrez compte que votre intention est toujours positive et que personne ne peut la remettre en question. Elle vous appartient et plus elle sera claire, plus vous pourrez l’affirmez avec confiance et donc dépasser tous les jugements pour réussir.