Empathie

Partagez :

Comment valoriser son empathie en entretien ?

Par Sébastien • 2 min

✏️ Cet article fait partie des chroniques philosophiques écrites par Sébastien Sors, notre Directeur Pédagogique. Pour les recevoir en avant-première chaque vendredi matin à 8h, inscrivez-vous ici.

 

Vous faites peut-être partie de celles et ceux qui ont une capacité remarquable à se mettre à la place des autres. Vous savez vous rendre compte des choses qui blessent ou font plaisir quand d’autres personnes ne les voient pas du tout.

C’est précisément ici que se trouve votre valeur ajoutée. Vous voyez tout ce qui peut-être amélioré pour créer de meilleures conditions de vie et des relations humaines plus harmonieuses. Que ce soit avec vos équipes, vos clients ou même dans votre vie privée.

Il n’existe malheureusement pas de “Master 2 – Empathie” pour valoriser cette qualité. Comme elle se base essentiellement sur votre sensibilité elle peut donc être difficile à vendre de façon “brute” en entretien.

Tout comme avec l’intuition, il faut donc apporter des preuves tangibles que votre empathie a pu participer au succès d’une initiative. Par exemple :

  • Vous avez détecté des attentes particulières chez les clients et permis d’augmenter de X% les ventes
  • Vous avez réorganisé l’espace de travail et permis d’augmenter de X% le bien-être de l’équipe
  • Vous avez créé un lien fort avec un partenaire stratégique qui compte pour X% du chiffre d’affaires de votre entreprise
  • Vous avez su résoudre un conflit interne qui durait depuis X mois

L’empathie étant quelque chose de subtil, il est essentiel de pouvoir chiffrer vos résultats. C’est d’ailleurs une des meilleures façons de convaincre les personnes qui sont les moins ouvertes à l’empathie.