Partagez :

Aucune règle ne sauvera l’humanité.

Par Sébastien • 2 min

✏️ Cet article fait partie des chroniques philosophiques écrites par Sébastien Sors, notre Directeur Pédagogique. Pour les recevoir en avant-première chaque vendredi matin à 8h, inscrivez-vous ici.

 

Aucune règle n’aidera l’humanité à survivre sur le long terme.

Dans les règles, j’entends toutes celles que peut nous imposer une institution :

  • taxes écologiques
  • lois contre la pollution
  • restrictions en tous genres

Ou celles que l’on peut s’imposer à soi :

  • manger moins de viande rouge
  • prendre moins la voiture
  • diminuer sa consommation de plastiques

Pourquoi ?

Tout simplement parce que s’imposer ou imposer une règle, ça coûte de l’énergie.

Regardez le simple fait de trier vos déchets. Machinalement, on peut le faire. Mais que se passe-t-il quand on arrive sur l’exception ? Quand il faut séparer le plastique du carton d’un emballage ? Quand on est en retard et que c’est le jour de sortir la poubelle ? Eh bien on n’a pas l’énergie d’aller plus loin et on met tout en vrac.

Une règle n’est qu’un artifice et agit comme un puits à énergie si tant est que l’on s’y soumette. Alors qu’est-ce qui pourrait nous faire agir de façon juste, vraie et respectueuse de l’environnement et des autres sans que cela nous coûte de l’énergie ?

Une prise de conscience.

C’est ce jour où jeter cet emballage sans le trier vous devient insupportable. C’est ce jour où vous commencez à imaginer des solutions pour vivre et faire différemment. C’est ce jour où l’on n’a plus besoin de vous dire quoi faire, parce que vous savez déjà ce qui est juste au fond de vous.